AGENDA

La Fédération des Entreprises du Congo a pris part, le jeudi 11 février 2021, à la matinée fiscale organisée par la Cellule Climat des Affaires de la Présidence en collaboration avec le cabinet Deloitte.

Cette matinée, ayant pour objet la présentation des principales  innovations de la loi de finances 2021", a connu la participation de l'Agence pour la Promotion des investissements (ANAPI) , les régies financières et les représentants des entreprises.

 

Intervenant, l’Administrateur Délégué de la FEC, Mr KIMONA BONONGE a remercié la cellule climat des affaires pour l’invitation et a salué les réformes courageuses contenues dans la loi des finances pour l’exercice 2021. Il a relevé le fait que la plupart des mesures relatives, notamment, aux procédures fiscales et des recettes non fiscales rencontrent les préoccupations des opérateurs économiques telles que portées par la FEC et relayées à bon escient par cette cellule.

A ce propos, il a épinglé, notamment, l’introduction de la TVA comptable qui vient résoudre la question de cumul de crédit TVA des miniers, le mécanisme de cantonnement en cas de recouvrement forcé, la réduction des délais de 6 à 3 mois en matière contentieuse…

Toutefois, la FEC a plaidé pour la compensation des créances, mécanisme interdit par la loi  de finances 2021. Aussi, a-t-il souligné la nécessité pour les entreprises de déduire les frais engagés dans le cadre de la lutte contre la propagation de COVID-19, malheureusement déduction autorisée uniquement aux dons et libéralités versés au fond du Gouvernement, alors que les hôpitaux, les ONG, les écoles et universités ont bénéficié des interventions des opérateurs économiques.
 

Ainsi, concernant les attentes du monde des affaires, l'AD de la FEC a profité de la présence des dirigeants de la cellule climat des affaires de la Présidence et des responsables des régies financières pour préciser que la FEC a toujours soutenu :

  • l'instauration des taux réduits de la TVA sur certains produits. Avec le démantèlement tarifaire découlant de l'adhésion de la RDC  la ZLECAF le taux de la TVA pourrait agir comme régulateur de compétitivité;
  • la rationalisation des missions de contrôle auprès des entreprises;
  • la simplification des perceptions à l’intérieur et au cordon douanier.

Il sied de noter que dans  le mot d’ouverture prononcé par le Directeur de Cabinet Adjoint du Président de la République en charge des questions juridiques et administratives, Monsieur Eberande Kolongele, il a été a précisé que cette matinée fiscale visait à favoriser les échanges et les discussions entre les différentes parties prenantes  destinataires de la loi des finances.

Monsieur Lolo Onoya a également présenté les missions de la CCA dont il est le Coordonnateur principal. 

RECEVEZ NOTRE MAGAZINE D'INFORMATION
NOUS SUIVRE SUR
COORDONNEES
FEC-10 Avenue des aviateurs, Gombe, Kinshasa, RDC

Tél : +243812488909
E-mail : fec@fec–rdc.com
http : // www.fec-rdc.com

©2015 FEC Conçu par GWD