AGENDA

           

Placée sous le thème; "investir dans la région des grands lacs: Faire des affaires, promouvoir la paix et le développement", la première conférence internationale sur l'investissement privé dans la région des grands lacs d'Afrique s'est tenue les 24 et 25 février 2016 à pullman hôtel de Kinshasa en République Démocratique du Congo. Elle a été organisée conjointement par les Nations Unies, la Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs et le gouvernement de la RDC.

Cette conférence a connu un franc succès avec la participation de nombreux délégués des secteurs public et privé des pays membres et non membre de la CIRGL, des organisations internationales de développement, des structures de financement et des communautés économiques régionales. Elle avait pour objectifs ,notamment, le renforcement de la coopération économique dans une perspective de stabilité et de paix durable dans la région, au travers la présentation de « success story » d'entreprises, l'information sur les potentiels et le climat des affaires, la situation sécuritaire, l'évolution  des risques et les options de financement disponibles dans la région des grands lacs, l'organisation de meeting btob afin de développer les contacts d'affaires.

La Conférence a connu trois moments phares dans son déroulement, à savoir :

1.La cérémonie d'ouverture qui a eu lieu sur le prestigieux site de la cité de l'OUA, marquée par les allocutions du Président National de la FEC, du représentant de la commission de l'Union Africaine, du Secrétaire Général des Nations unies, du Vice Président de l'Angola (président de la CIRGL) et du Président de la République Démocratique du Congo.

Lors de son allocution, le Président National de la FEC s'est réjoui de la tenue de cette rencontre de haut niveau à Kinshasa et a saisi l'occasion pour remercier au nom du secteur privé les organisateurs de cette initiative. Ayant rappelé la période de conflit et violence des années 90 dans la région, le Président National a exprimé le souhait de voir la paix se consolider, notamment, par le levier du développement et des échanges économiques. A ce propos, il a relevé le fait que la région au regard des atouts communs offre des opportunités importantes du point de vue des affaires. Ces potentialités restent à développer a-t-il mentionné. Pour relever ce défis, il a insisté sur :

- le désenclavement géographique par le développement d’un réseau routier et ferroviaire régional,

- la compétitivité des facteurs de production par la réalisation de grands projets collectifs

- l’élargissement des marchés potentiels par la levée des barrières tarifaires et non tarifaires aux échanges frontaliers

- la diversification des économies via des projets agro-industriels et industriels d’échelle sous régionale,

- le renforcement des opérations bancaires communes par la simplification des flux inter bancaires régionaux et la constitution de groupes panafricains de taille internationale;

- le développement et l’appui aux PME exportatrices, par des outils communs d’intelligence économique régionaux, pour pouvoir s’intégrer dans les chaines de valeurs régionales ou accéder comme sous-traitants aux grands donneurs d’ordres;

-  et enfin, l’harmonisation des réglementations liées aux échanges

Avant de terminer son intervention, le Président de la FEC a exprimé, toujours au nom du secteur privé, l'adhésion complète à l'ambition de l’intégration régionale et          sa satisfaction à la suite de la mise en place du forum régional du secteur        privé de la CIRGL.

 

Des autres interventions qui ont eu lieu lors de la cérémonie d’ouverture, nous pourrons retenir quatre idées essentielles :

-la nécessité de réunification afin de planifier des stratégies de développement et non la guerre;

-la paix et le développement nécessitent l'implication de tous;

-la nécessité d'améliorer les infrastructures transfrontières;

-la formalisation des échanges commerciaux entre pays membres de la CIRGL

 

Le deuxième moment phare de cette rencontre a été les travaux en plénière ainsi que les ateliers.

Les travaux en plénière ont porté sur le rôle de l'Etat et l'amélioration du climat des affaires, cependant que les ateliers ont abordé les questions relatives aux sept secteurs prioritaires retenus, à savoir; l’agro-industrie, le tourisme, les mines, les finances, les NTIC, l’infrastructure et l’énergie.

En plénière, la séance sur le rôle de l'Etat a été co-animée par les chefs de l'exécutif de la RDC, du RWANDA et du BURUNDI. La plénière sur l'amélioration du climat des affaires a été animée par les représentants du secteur privé. De ces travaux, il a été relevé:

-la nécessité de lutter efficacement contre la corruption, notamment, par l'application des sanctions;

-la nécessité de simplifier les procédures et réduire les coûts pour entreprendre;

-la nécessité d'harmoniser les politiques en matière de commerce et d'investissement.

Dans les ateliers, il s’est plutôt agi de se pencher sur la question de la participation du secteur privé dans les projets intégrateurs identifiés et les attentes du secteur privé en vue du financement desdits projets.

La dernière phase officielle est bien entendu la cérémonie de clôture qui s'est déroulée à l'hôtel pullman et a connu les temps fort suivants:

-la lecture des grandes lignes à retenir dans le rapport final de la conférence;

-l'allocution du secrétaire exécutif de la CIRG;

-l'allocution de l'ambassadeur SAID DJINIT;

-le mot de clôture du ministre des affaires étrangères de la RDC.

 

Dans peu de temps le rapport final de cette conférence sera produit par le secrétariat et communiqué aux participants, toutefois, un communiqué a été rendu public que vous pouvez consulter sur le site http://psicinvest.com/fr.

En marge de cette conférence, les pays membres de la CIRGL, la FEC et autres organismes ont tenu des stands pour présenter les opportunités et potentiels d'investissements.

La phase finale de cette conférence pour la FEC a été le dîner offert en collaboration avec l’ANAPI aux hôtes venus assister à cette rencontre de haut niveau.

 

                     Laurent YOGO

RECEVEZ NOTRE MAGAZINE D'INFORMATION
NOUS SUIVRE SUR
COORDONNEES
FEC-10 Avenue des aviateurs, Gombe, Kinshasa, RDC

Tél : +243812488909
E-mail : fec@fec–rdc.com
http : // www.fec-rdc.com

©2015 FEC Conçu par GWD